Soyez content(e)

Publié le 7 Mars 2016

Soyez content(e)

Etant écrivaine, j'aime créer mon univers à travers mon imagination. Il n'y a rien de mal à être imaginatif. Je crois que nous sommes composés en trois. Esprit, corps et âme.

L'esprit a la capacité de donner des directives au corps et à l'âme. En conséquent, vous pouvez être tout ce que vous voulez être à travers la puissance de l'esprit. Peu importe ce qui est autour de votre environnement.

Les gens ont une fâcheuse tendance à se souvenir des expériences négatives, mais oublient les expériences positives. Cependant, grâce à la capacité d’adaptation, vous pouvez réellement changer les fonctions de votre pensée. Vous pouvez avoir une âme plus heureuse. Occupez votre esprit avec des pensées positives en fredonnant pour les heureux effets sur le corps et l'esprit. En se concentrant sur vos expériences dans le moment présent, ils peuvent vous aider à devenir plus compatissant à vous-même et aux autres.

Essayez de Méditer. Les activités qui favorisent la méditation peuvent être une prière prolongée et paisible, y compris la lecture, la musique, ou la réflexion spirituelle, cela change en mieux une zone de votre cerveau appelée l'insula. Elle est impliquée dans votre expérience d'empathie / de comprendre les autres. Il faut également développer vos muscles d'empathie. Aider les autres va vous aider à mener une vie plus heureuse.

Faites de petits événements afin d’apprécier des «expériences». C'est-à-dire : préservez les grands et petits moments dans une photo, écrire dans un journal ou faire une courte vidéo. Pourquoi ? - cela va entraîner votre cerveau à être plus heureux en reconnaissant activement la beauté des petits moments et de les transformer en «expériences mémorables.»

Sourire un peu, sauter et chanter dans ces moments, essayez de faire quelque chose qui provoque de la joie sont aussi Top. Recherchez le positif dans toutes vos expériences. Le vieux dicton dit que ce vous recherchez est ce que vous allez trouver. À cause de cela, Il faut en faire une habitude de rechercher activement le positif dans toutes vos expériences. Il est non seulement bon pour votre bonheur en général, mais il est aussi bon pour votre santé physique et renforce votre système immunitaire. En plus de cela, Il faut accepter les expériences et les problèmes difficiles qui sont en fait de grandes possibilités d'apprentissage. Il peut être tentant de laisser des défis ou des obstacles qui nous empêchent de se sentir heureux. Parfois, il semble qu'il y ait rien de bon sur une situation ou une expérience particulière. Cependant, il est important d’apprendre que les difficultés sont formatrices et aident dans la croissance de soi.

Malgré ce qui se passe autour de vous, Il est nécessaire de cultiver de l'optimisme. Dans les années 1970, (Je n’étais par encore née.) les chercheurs ont suivi les gens qui avaient gagné à la loterie et ont constaté que un an après, ils n’étaient pas plus heureux que les gens qui n'avaient pas eu la chance de gagner. Ce qui veut dire qu’un évènement peut nous rendre heureux pour un temps provisoire. Mais le bonheur doit être un état d’esprit à cultiver. C’est ce qu'on appelle l'adaptation hédonique, ce qui suggère que nous avons chacun une «base» du bonheur sur lequel nous devons revenir par exprès. Peu importe ce que les événements produisent, bon ou mauvais, l'effet sur notre bonheur est temporaire, et le bonheur a tendance à revenir rapidement au niveau de référence. Certaines personnes ont un niveau de bonheur plus élevé que d'autres, et qui est due en partie à la génétique, mais il est aussi en grande partie influencé par la façon dont vous pensez.

J’ai aidé beaucoup d’enfants pauvres et ils étaient très heureux et moins boudeurs que ceux qui étaient riches. Cependant l’on n’est pas heureux par nos circonstances, mais par notre esprit qui décide de devenir « Happy ». Il y a du pouvoir dans les intentions: La pensée positive est une composante importante de l'estime de soi et dans la satisfaction globale de la vie. L'optimisme tend aussi à rendre vos relations personnelles et de travail vachement mieux.

L'optimisme est plus que les attentes positives. Or que le pessimisme tend à expliquer le monde en des termes globaux et inchangeables : Du genre «ça craint ! », «Je ne peux rien faire pour changer cela», «Tout est de ma faute. » patati patata .Développer une vision optimiste signifie penser à vous-même, aux autres et votre monde sans limite. Par exemple, une vision pessimiste pourrait dire: «Je suis mauvais en maths. Je vais à l'échec demain ce test. Je pourrais tout aussi bien regarder la télévision. "Cette déclaration suggère que vos compétences en mathématiques sont inhérents et immuables, plutôt que d'une compétence que vous pouvez développer avec le travail ou même s’attacher à un élève doué en Maths. Une telle perspective d’abattement sur soi pourrait vous amener à étudier moins parce que vous vous sentez comme si il n’y a aucune solution.

En conclusion, pour être heureux il faut pratiquer de la reconnaissance active. Une multitude de recherche confirme que la gratitude est bonne pour vous. Elle réduit l'anxiété et la dépression et vous aide à devenir plus positif en renforçant vos relations avec les autres, et encourage aussi la compassion.

Ok Thanks,

P.

Rédigé par Prescillia Laurelle

Repost 0