Le mouvement Négritude

Publié le 30 Mars 2017

Le mouvement de la Négritude est divisé dans de nombreux compartiments selon le parcours des écrivains ayant des réflexions diverses. Le non-conformisme de U'Tamsi, La quête de soi de Césaire ou encore le féminisme insoumis de Brigitte Yongo. Tous ont des rôles historiques dans la littérature africaine.
La Négritude est né dans l'environnement intellectuel parisien des années 1930 - 1940, quelque part au quartier latin, où la culture, les bâtiments et l'art ont été imprégnés. La négritude est le produit d'écrivains noirs qui s'unissent à travers la langue française pour affirmer leur identité culturelle.

Avant chaque mouvement / changement radical, L’on se doit d’ identifier qui nous sommes et ce que nous défendons. Notre intelligence n'est pas suffisante pour créer un changement. C'est la quête identitaire et la conscience qui bouillonnent l'âme vers le changement des moeurs.

'' La science sans conscience n'est que ruine de l'âme '' disait François Rabelais (Humaniste de la renaissance)

Voici quelques Auteurs Noirs, décendants d'Afrique qui ont marqué l'Histoire.

Aimé Césaire
Son étiquette: '' Quête de soi ''

 (De son vrai nom Claude Pierre) est né à Basse-Pointe, en Martinique, en juin 1913. Il se considérait d'origine igbo du Nigeria, et considérait son prénom Aimé comme une rétention d'un nom igbo. Sa quête constante de sa véritable identité l'a amené à faire valoir divers ouvrages historiques. Il a voyagé à Paris pour assister au Lycée Louis-le-Grand sur une bourse d'études. A Paris, Césaire, qui, en 1935, a passé un examen d'entrée à l'École Normale Supérieure, a créé, avec Léopold Sédar Senghor et Léon Damas, la revue littéraire intitulé l’Etudiant Noir. Les trois jeunes hommes étaient de différents pays mais avaient une chose en commun: La couleur de la peau. Le voyage avec Senghor et Damas avait à jamais marqué Cesaire qui retrouvait son appartenance dans le regard africain d’autrui.  

Leopold Senghor
Son étiquette: Revendication de l'héritage Africain

Léopold Senghor, né en 1906 dans la province majoritairement islamique de Joal (Sénégal), est élevé en tant que catholique. Fils d'un prospère propriétaire foncier, Senghor a été extraordinairement doué en littérature et a obtenu une bourse pour étudier à la Sorbonne à Paris en 1935. Il a rencontré des écrivains comme Aimé Césaire et Léon Damas, avec qui il a formulé le concept de la négritude, qui a affirmé l'importance de leur patrimoine africain. Il est devenu professeur de français, a servi dans une unité toute-africaine de l'armée française dans la Seconde Guerre mondiale, et après la guerre a représenté le Sénégal (1945-58) dans l'assemblée législative française.


Léon-Gontran Damas
Son etriquette: La puissance du regroupement

Léon-Gontran Damas né le 28 mars 1912 est un poète et homme politique français. Il a également utilisé le pseudonyme Lionel Georges André Cabassou comme hommage à son identité africaine. Léon Damas est né à Cayenne, en Guyane française,Fils d’ Ernest Damas, mulâtre d'ascendance européenne et africaine, et de Bathilde Damas, Métisse d'ascendance américaine et africaine. En 1924, Damas est envoyé en Martinique pour des études au Lycée Victor Schoelcher, où il rencontrera son ami et collaborateur Aimé Césaire. Il comprend rapidement les puissants avantages de l'unité noire pour batîr une évolution historique.

Tchicaya U Tam'si
Son étiquette: Non conformiste au passé douleureux

Né Gérald Félix Tchicaya en 1931  au Congo Brazzaville, poète, journaliste et activiste, Tchicaya U Tam'si s'installe à Paris en 1946 avec son père, député congolais à l'Assemblée nationale française. U Tam'si a terminé ses études à Paris et à Orléans. La poésie de U Tam'si utilise le symbolisme, l'humour noir et l'imagerie surréaliste et corporelle pour explorer l'identité culturelle dans une société politiquement instable. Il avait une relation conflictuelle avec son père qui exerçait son autorité pitoyable sur un non conformiste. Il a refusé de rester dans la dictature et de céder a l’emprise parentale. Cette démarche a fait de lui un homme légendaire. Utamsi avait aussi un handicap très lourd sur sa jambe. Il était boiteux depuis 40 ans. Sa douleur se retrouve dans beaucoup de ses textes. Il utilise le mot «Debout» dans plusieurs de ses mémoires pour guérir de sa douleur. Plus tard, à l'âge de 40 ans, il sera opéré en France. Membre du mouvement d'indépendance congolais, U Tam'si crée des travaux sur la nature de l'identité africaine qui est parfois liée au mouvement Négritude de Léopold Sédar Senghor, qui préconise la protection d'une culture africaine distincte face au colonialisme français et à l'exploitation européenne.

 
Tous ces hommes sont nés de mères africaines, porteuses d’espoir et de divinités. La société africaine n'a pas de profondeur sans femme car  Beaucoup ont travaillé dans l'ombre mais ont fait un changement énorme dans la littérature africaine.

Mariama Bâ, auteur et féministe sénégalaise. Née en avril 1929 à Dakar, elle a été élevée musulmane. Dès son plus jeune âge, elle est venue critiquer ce qu'elle perçoit comme des inégalités entre les sexes résultant des traditions africaines.

Ama Atao, née Christina Ama Aidoo (né le 23 mars 1942 à Saltpond) est une écrivaine, poète, dramaturge et académicienne ghanéenne. Elle était également ministre de l'Éducation au Ghana sous l'administration Jerry Rawlings. Elle vit actuellement au Ghana où, en 2000, elle a créé la Fondation Mbaasem pour promouvoir et soutenir le travail des écrivaines africaines

Ghislaine Nelly Huguette Sathoud, née à Pointe-Noire au Congo-Brazzaville en 1969, vit au Canada depuis 1996, Elle est féministe et s'intéresse à la violence familiale.
Elle détient une maîtrise en relations internationales en France et a obtenu une maîtrise en sciences politiques. Elle a mené des recherches pour la ville de Montréal dans le cadre de la préparation du troisième sommet des citoyens sur l'avenir de Montréal en 2004.

Marie-Léontine Tsibinda Bilombo est née  au Congo Brazzaville. Au fil des années, elle a participé à de nombreuses Conférences littéraires organisées par la Faculté des Arts de l'Université de Brazzaville. Elle est membre du PEN CLUB International, secrétaire de l'Association AGIR pluriel et trésorière de l'Association Nationale des Ecrivains Congolais. Entre 1979 et 1987, elle a également été membre de la société théâtrale Rocado Zulu de Sony Labou Tansi.
En 1981, elle reçoit le Prix National de Poésie et en 1996 le Prix Unesco-Aschberg pour son roman Les pagnes mouillés.


Brigitte Yengo est née au Congo Brazzaville. Elle est religieuse (1981) et membre de la congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Rosaire. En 1979, elle quitte Pointe Noire pour étudier à Paris, puis au Havre.
Le voyage dans la société est inévitablement un solitaire que chaque personne accepte ou endure selon ses forces humaines et spirituelles. Dans son témoignage, l'auteure, immigrée et étudiante, réfléchit au sens de l'espoir et au potentiel de l'Afrique d'assumer sa propre identité d'une manière responsable et unie ».

 

'' Il est inévitable que les mouvements ont eu des atouts majeurs dans l' histoire. Mais tout cela a aussi mis en marche de la dissociation. Or je crois que chaque peuple vient d'un même créateur . C'est la folie de l'homme qui le pousse a submergé les opprimés dans la distinction''  Prescillia Laurelle POATY

Au printemps des poètes 2017 sous la thématique AFRIQUE

Rédigé par Prescillia Laurelle

Repost 0