Publié le 15 Septembre 2016

@le Zoo

Dieu aime toute sa création à un tel point qu'il a confié la tâche à l'homme de les nommer et de les sauver lors du déluge de l'arche Noé.

J'aurai tant aimé rencontrer des petits singes, des léopards, des anacondas.....

@le Zoo @le Zoo
@le Zoo @le Zoo

Voir les commentaires

Rédigé par Prescillia Laurelle

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2016

Rédigé par Prescillia Laurelle

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2016

5 Extraits de Poésies paisibles

Forme de Poème : Rimes Plates

Description : La musique en elle-même est une forme de guérison. Elle exprime de l’humanité. C’est un aspect par lequel chaque individu peut être touché. Peu importe la culture d’où nous sommes.

Une chanson jouera

Quand les jours sont ténébreux,

Et que le cœur est moins heureux,

Une chanson jouera paisiblement pour toi

Afin d’effacer les traces du désarroi

Elle te parlera d’un nouveau commencement

Où l’arc-en-ciel reste un peu plus longtemps

Quand les longues mensongères s’enivrent

Et que ton nom se profane entre les ivres,

Une chanson jouera à l’écoute de ton chagrin

Elle sera là pour te procurer du bien

Quand tes larmes se versent au milieu de la nuit,

Et qu’il n'y a personne en qui trouver appui,

Une chanson jouera avec une douce mélodie,

Celle qui efface la peine en toute harmonie

Quand le mal de vivre hante ton existence

Et que tes forces se dissipent sans espérance

Une chanson jouera au plus profond de ton âme.

---------------------------------------------------------------------

Forme de Poème : Rimes croisées

Description : Parfois, nous sommes traités des autres par ce que nous projetons. Tout est une question d’énergie. Vous pouvez décider d'être bon à quelqu'un si vous voulez que quelqu'un soit bon envers vous.

Je veux offrir

Je veux offrir des sourires à tes peines

Je veux offrir des bisous à tes blessures

Couvrir les failles de tes fissures,

Et bannir les traces de toutes haines

Je veux offrir des roses à ton jardin

Je veux t’entendre chanter des mélodies,

Ainsi que te savoir perdu dans un paradis

Mon souhait se renouvelle chaque matin

Je veux offrir un « Oui » à tes rêves

Je veux croiser ton chemin lumineux,

En espérant réaliser tes beaux vœux

Je veux offrir la liberté à tes grèves

-------------------------------------------------------

Forme de rimes : Rimes suivies

Description : Ce n’est pas un problème quand quelqu'un vous dit que vous ne valez rien. Cela devient un problème lorsque vous commencez à croire que cela est vrai. Aujourd'hui, vous pouvez décider de croire que vous pouvez faire toutes les choses et que vous êtes en mesure d'être libre de l'oppression.

Je m’envole

Vers une terre nouvelle, je m’envole

Comme l’hirondelle, je m’envole

Jamais je ne retournerai vers la gloire de mes persécuteurs

Jamais je ne serai la victime de mes accusateurs

Vers des merveilles, je m’envole

Comme un aigle dans le ciel, je m’envole

Immunisée de toutes les ruses du malin

Victorieuse dès l’éclose du matin

Vers une joie ci belle, je m’envole

Comme un oiseau sans chaine, je m’envole

Jamais je ne serai victime de la souffrance

Jamais je ne réjouirai les maux d’enfance

Vers l’amour, je m’envole

Vers la liberté, je m’envole

Refusant d’être dans ces chaines, je m’envole

Refusant d’être prisonnière, je m’envole

Vers une nouvelle vie, je m’envole

Comme la colombe, je m’envole

--------------------------------------------------------------

Forme de poème : Rimes assonances

Description : Si vous voulez être heureux, vous devez aussi savoir ce qu'est la douleur. Cependant, vous n’êtes pas dans l’obligation de rester dans la douleur. Le poème dit que si vos chaussures font mal, enlevez-les et marcher pieds-nus.

Ça fait mal comme des chaussures neuves

Certaines personnes blessent de leurs couteaux

Ils égorgent les autres tels que des chevreaux

Par nos larmes l’on peut faire flotter des bateaux

Ça fait mal comme des chaussures neuves

Certaines personnes manipulent en étant rugissants

Ils font croire qu’ils ont des cœurs nourrissants

Par nos douleurs, l’on plante des roseaux affaiblissants

Ça fait mal comme des chaussures neuves

Parfois l’on se plonge dans les bras de l’indécence

On miroite des lendemains d’effervescence

Et lorsqu’on tombe dans l’évidence,

Ça fait mal comme des chaussures neuves

Quand ça détruit en faisant mal,

Tout en laissant le visage pâle,

Il faut enlever les chaussures neuves,

Et marcher pieds-nus en surmontant l’épreuve

--------------------------------------------------------------------------------

Forme de Poème : Rimes de Slam

Description :
La puissance de la prière ne coule pas de nous. Ce ne sont pas des mots spéciaux que nous disons ou la façon particulière que nous prions. La puissance de la prière ne repose pas sur une certaine position de notre corps. La puissance de la prière ne vient pas de l'utilisation d'objets ou les icônes ou des bougies ou des perles. La puissance de la prière vient de Celui qui entend nos prières et qui y répond. La prière nous met en contact avec Dieu Tout-Puissant, et nous devrions nous attendre à des résultats tout-puissants, (Ce qu’on appelle la FOI. Croire avant d’y voir) .Quelle que soit la réponse à nos prières, le Dieu que nous prions est la source de la puissance de la prière, et Il peut et va nous répondre, selon sa volonté et son timing parfait

Je Prie

Je prie pour oublier le pire

Mes paupières se ferment pour imaginer,

Imaginer une vie couverte de pétales

Quand je prie les anges pétillent de paix.

Je prie pour guérir de ma souffrance

Mes mains se joignent pour plaider,

Plaider ma cause auprès du Père

Quand je prie mes barrières se brisent.

Je prie pour éclairer mon univers

Mes ténèbres se tournent en lumière

La lumière éveille mon être entier

Quand je prie, mes sentiers s’éclairent.

Je prie pour cultiver l’amour

Mes sens captivent le don d’aimer

Aimer avec l’envie d’étouffer le mépris

Quand je prie l’amour s’active en moi.

----------------------------------------------------------------

Copyright: Images Google

Textes Prescillia Laurelle POATY

5 Extraits de Poésies paisibles

Voir les commentaires

Rédigé par Prescillia Laurelle

Repost 0